Histoire de snowli

Chapitre 9. Snowli et le serpent

Arrêté à côté d’un grand sapin vert et blanc, Snowli, en train de souffler comme une locomotive, entendit un petit rire étrange puis une voix qui lui dit : «Pourquoi fais-tu tous ces mouvements fatiguant au lieu de tourner ?» Snowli regarda de tous les côtés avant de découvrir un petit serpent entrain de se balancer sur une branche !

«Un, un, un serp… serp… serpent!» bégaya Snowli, surpris à la vue de cet animal pas comme les autres. Il resta bouche bée quelques instants puis, malgré son effroi, réussit à répondre à la question du serpent: «Parce que je ne sais pas tourner !» «Ne t’inquiète pas, moi je peux t’enseigner tous les virages du monde, lui répondit le serpent.» Le petit serpent était un camarade jeu très gentil et attentif. Il commença à expliquer à Snowli comment faire pour tourner et éviter ainsi tous les obstacles de la forêt. Virage à droite, virage à gauche, en arrière : quel bonheur !

Snowli et son nouvel ami continuèrent à jouer à ce nouveau jeu des virages, faisant la course, une fois sur les skis, une fois sur le snowboard !

Le serpent donna tellement de nouveaux conseils que Snowli se sentit un peu comme un petit serpent. Quelle sensation incroyable !

«Un virage par-ci, un virage par-là», Snowli descendait dans la vallée en chantant. Il tournait en évitant tous les obstacles sans problème, il freinait pour admirer les montagnes, et de temps en temps il se déplaçait pour suivre les traces d’animaux sauvages. Contournant un arbre, il se sentit, tout d’un coup, léger, très léger, trop léger.